top of page
  • pubs008

La différence entre un forage et un puit busé

Dernière mise à jour : 23 janv. 2023

Il est important de faire une différence entre un puit busé ( à ciel ouvert) et un forage.


Le puit busé autrement dit le puit d'autrefois fait généralement entre 80cm et 1m20 de diamètre. Il a donc une très grande capacité de rétention.

Prenons l'exemple d'un puit de 5m de hauteur et de 1m de diamètre. Si ce puit contient 2m d'eau alors le volume disponible dans le puit est de (Rayon x Rayon X 3.14) x hauteur = (0.5x0.5x3.14) x 2 = 1.57

Dans notre exemple le volume d'eau disponible est de 1.57 m3 soit 1570 litres.... souvent suffisant pour arroser un potager. La capacité de rétention est donc l'avantage du puit busé.


Le forage quant à lui sera réalisé très souvent en diamètre 125 soit 12.5 cm. Dès lors il est aisé de comprendre que la capacité de rétention d'eau dans la colonne de forage est beaucoup plus petite que dans le puit busé.


Revenons au puit busé. Très souvent il est sur une veine d'eau très superficielle ou tout simplement dans les eaux superficielles aussi appelées eaux d'infiltration. Ces eaux, théoriquement ne sont pas exploitables. Toutefois, l'intérêt du puit busé est justement de récupérer ces eaux d'infiltrations qui vont venir s'infiltrer, ruisseler dans le puit , goutte par goutte, millilitres par millilitres. La capacité de rétention étant importante , l'ensemble de ces infiltrations vont alimenter le puit en eau. Jusqu'à présent ce système fonctionnait bien. Toutefois, j'ai pu noter cette année avec cette sécheresse historique que de très nombreux clients se sont retrouvés avec leur puit à sec pour la première fois. Malheureusement c'est normal. En effet, les températures excessives et l'absence d'humidité n'ont pas alimenté les eaux d'infiltration lesquelles n'ont donc pas alimenté les puits. L'inconvénient du puit busé est qu'il est condamné à donner de moins en moins d'eau si les étés ressemblent à celui de 2022


De son coté le forage ne peut pas se permettre d'être dans une veine superficielle ou dans les eaux d'infiltration dans la mesure où sa capacité de rétention est faible et que l'infiltration ne peut pas se réaliser dans la partie pleine du tube de forage qui est intégralement hermétique (PVC). Les veines d'eaux sont quasi exclusivement dans des bancs de sables ou de calcaire friable. Le rôle du sourcier est donc d'aller chercher ces courants afin que le forage puisse, non pas récupérer les eaux d'infiltration, mais l'eau qui arrive en continue en dessous. L'avantage du forage est son alimentation en eau toute l'année


Aujourd'hui le prix linéaire du puit busé en 1m est d'environ 400 euros le mètre quant celui du forage en 125 est de 120 à 150 euros en moyenne.




444 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page