top of page
  • pubs008

Sourcier, comment ça marche?

Dernière mise à jour : 20 janv. 2023

Son travail consiste à localiser la présence d’une veine d’eau souterraine en détectant le champ magnétique émis par la circulation de l’eau. Le sourcier a une sensibilité aux champs magnétiques et utilise aussi des outils qui réagissent aux ondes.


La détection est énergétique

Que le sourcier soit utilisateur d’un lobe antenne Hartmann, de baguettes parallèles coudées (rods) ou d’une baguette de sourcier en Y en bois de coudrier (furcelle), il faut savoir que toute détection est une investigation d’ordre énergétique. Le sourcier détecte l’eau parce que son énergie entre en vibration avec celle de l’eau souterraine. Il découvre la présence d’une perturbation parce que son corps énergétique ressent les déséquilibres énergétiques.





Le corps du sourcier agit comme une antenne!

C’est des polarités des mains du sourcier dont il est ici question. Quelle que soit la détection, n’oublions pas que les baguettes ou antennes sont conçues selon leurs polarités et c’est bien le sourcier qui les maintient pendant la recherche. Son corps est donc une antenne, qui elle aussi, capte les ondes . La détection ne se fait pas uniquement au niveau des mains. Son corps tout entier entre dans l’invisible et pas seulement les baguettes. Pensez à un poste de radio : une antenne seule pourrait-elle vous faire entendre les informations ? Non bien sûr, il y a l’indispensable poste avec toute sa complexité technologique mais qui pourtant reste muet sans sa petite antenne métallique !


Finalement que trouve le sourcier?

Le sourcier ne trouve pas l'eau ( le versant chimique tout du moins). La veine d'eau, car elle coule et circule génère un frottement ( les molécules d'eau sur le sable de la veine notamment) qui génère un courant électromagnétique. C'est ce courant généré par le frottement que le sourcier trouve.


Dis plus joliment ,pour le professeur et physicien Yves rocard "La Sciences et les sourciers":

" L'eau dormante (marais, étang) ne donne rien et l'eau qui coule (rivière, canalisation étanche) ne donne rien non plus. Les signaux ne sont perçus qu'au-dessus d'une eau souterraine en mouvement, et plus précisément en filtration.
« Or, l'eau qui filtre dans des milieux poreux, sous l'action d'une différence de pression, fait, naître des potentiels électrocinétiques, par un effet Quincke, bien connu depuis 1850. Ces potentiels font circuler dans la terre des courants électriques. En outre, dans nombre de cas, des phénomènes accessoires, liés à la présence de l'eau, provoquent dans le sol des différences de potentiel corrélatives souvent bien plus importantes.»

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page